Augmentation du prix du gazole : je défends les professionnels de la pêche !

22/10/2018

 

A l’occasion de la discussion sur le Projet de loi de Finances pour 2019, je me suis prononcé contre la suppression du taux réduit de la Taxe Intérieure de Consommation sur les Produits Énergétiques (TICPE) sur le Gazole Non Routier (GNR). Cette décision aura en effet des conséquences économiques désastreuses dans tout le territoire et dans beaucoup de secteurs économiques (Bâtiments et Travaux Publics, espaces verts, transports frigorifiques…) puisqu’elle entraînera un surcoût important pour toutes les entreprises utilisant des engins de chantier.

 

J’ai profité de ce débat pour demander comment seront traités les bateaux de pêche professionnelle et Bruno LE MAIRE, Ministre de l’Économie et des Finances, m’a confirmé que les exonérations de TICPE sur le gazole dont bénéficient les bateaux de pêche sont maintenues tout en regrettant que, ces dernières années, les professionnels de la pêche n’aient pas recouru à des motorisations moins consommatrices de carburant.

 

J’ai contesté cette affirmation en rappelant que les professionnels de la pêche ont toujours été prêts à opérer cette transition énergétique en construisant des bateaux plus puissants, moins polluants et moins consommateurs d’énergie mais que, lorsqu’ils reconstruisent un bateau, la Commission européenne les contraint à reconstruire de façon strictement identiques à ceux qui ont été détruits. Le ministre a accepté de le reconnaître.

 

Il n’en reste pas moins vrai que l’augmentation du prix du gazole pénalise actuellement très fortement cette profession comme les agriculteurs et les français qui sont obligés de prendre leur voiture pour se rendre sur leur lieu de travail, notamment dans les secteurs ruraux.

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload