Communiqué de presse de Philippe Le Ray, Gilles Lurton et Yannick Moreau : Proposition de loi : adaptation du littoral au changement climatique

01/02/2017

L’examen en séance de la Proposition de loi portant adaptation des territoires littoraux au changement climatique ce mardi 31 janvier 2017 a enfin permis d’avancer sur des sujets auxquels nous sommes très attachés : construire dans les dents creuses et développer l’installation d’activités agricoles, forestières ou marines, sans pour autant bétonner un littoral exceptionnel.

 

Nous réaffirmons notre attachement à la loi littoral et nous réjouissons qu’un consensus ai pu être trouvé hier, même si des interrogations subsistent.

 

Le Gouvernement a été contraint d’accepter la construction dans les dents creuses sous certaines conditions raisonnables.

 

Les interrogations subsistent toutefois quant à la définition du hameau. Il reviendra au Conseil d’Etat d’élaborer une juste définition de ce terme. Des interrogations persistent également quant aux moyens dont vont disposer les collectivités pour financer les travaux de protection du littoral. Mais nous nous félicitons des assouplissements obtenus.

 

De plus, nous avons soutenu l’amendement proposé par Hervé PELLOIS qui permet d’autoriser les constructions agricoles et aquacoles même dans les espaces proches du rivage, en discontinuité des villages. C’est une première victoire après avoir défendu de longue date la possibilité pour les professionnels du secteur primaire de se réapproprier ces lieux inexploités.

 

Ces avancées vont dans le bon sens. Charge aux sénateurs de les prendre en compte lors de la 2nde lecture.

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload