Communiqué de presse // Journée mondiale de la maladie d'Alzheimer : réaction de Gilles Lurton

21/09/2016

Aujourd’hui, ce mercredi 21 septembre c’est la journée mondiale de la maladie d’Alzheimer : une maladie dégénérative qui touche 900 000 personnes en France.

 

Je mesure les difficultés profondes auxquelles sont confrontées les très nombreuses familles dont un proche est atteint de cette maladie. Je mesure le désarroi des conjoints qui voient leur mari ou leur épouse petit à petit se dégrader mentalement, perdre toute autonomie, perdre la mémoire à tel point qu’ils ne reconnaissent plus leurs proches aidants.

 

Je veux, en cette journée mondiale, exprimer tout mon soutien aux familles, aux associations qui s’occupent de ces personnes ainsi qu’aux personnels soignants et non soignants des établissements dans lesquels elles sont accueillies. Ces structures dans lesquelles le nombre de place reste très insuffisant pour faire face aux demandes. 

 

Au-delà, notre responsabilité est d’encourager la recherche médicale et de suivre toutes les avancées thérapeutiques, visant à freiner le développement de cette maladie, avec une attention particulière.

 

Aujourd’hui, il est encore difficile de savoir si les traitements sont susceptibles de stopper la maladie mais ils en atténuent certainement le développement. Reste à bien connaître tous les effets secondaires que ces nouveaux médicaments pourraient provoquer.

 

C’est l’intégralité de ce travail que nous devons soutenir au sein de la Commission des Affaires Sociales de l’Assemblée Nationale dont je fais partie, pour que la recherche aboutisse à des solutions durables.

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload