Le projet de loi Biodiversité est adopté

22/07/2016

 

Après une quatrième lecture, le projet de loi sur la bio-diversité vient d’être adopté par l’Assemblée Nationale. Un an et demi d’examen d’un texte qui a fait l’objet de nombreuses hésitations et tergiversations de la part du Gouvernement et de sa majorité.

 

Certes, notre devoir est de protéger l’environnement. Nous le devons aux générations à venir. C’est la raison de mon investissement dans ce débat.

 

Mais nous devons aussi veiller à ce que cela ne se fasse pas au détriment d’un certain nombre d’activités humaines. La France, seule, ne peut pas prendre des mesures plus restrictives que la plupart des Pays européens et j’ai défendu une politique européenne de protection de l’environnement afin que nos agriculteurs, nos pécheurs soient traités de façon la plus équitable possible par rapport à leurs concurrents étrangers.

 

Ce débat a trouvé son acuité sur la question du chalutage en eau profonde pour lequel le parlement européen vient enfin de prendre une décision confortant ainsi la position que j’ai défendue mais aussi sur l’utilisation de produits phytosanitaires à base de néonicotinoïdes. J’ai soutenu une interdiction totale à partir de 2020 avec, dès 2018, l’interdiction de certains produits reconnus comme particulièrement nocifs par l’ANSES. Le Gouvernement a préféré s’enfermer dans une position d’interdiction immédiate dès 2018. Nous aurons certainement à en parler à nouveau dans les mois à venir…

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload