Ma réaction à l’annonce de la fermeture du collège Surcouf

01/06/2016

Je viens d’apprendre que, sans aucune concertation, avec les enseignants, les parents d’élèves, ni même les conseillers départementaux membres du Conseil d’administration, le Conseil départemental vient de décider unilatéralement de fermer le collège Surcouf.

 

Depuis le début, et sans nier pour autant le déficit d’effectifs, je me suis toujours prononcé contre la fermeture d’un collège à Saint-Malo.

 

Je reste en effet convaincu qu’il n’y a eu aucune volonté de recherche de solutions alternatives ni aucune discussion avec l’ensemble des partenaires, élus ou société civile.

 

Cette décision est la pire de celle que pouvait prendre le Conseil Départemental.

 

Elle balaie d’un revers de la main les efforts sans précédents qui ont pu être faits sur ce quartier au travers des différents Contrats de Ville et des Plans de Rénovation Urbaine depuis plus de vingt ans par la Ville de Saint-Malo avec l’aide de l’État.

 

Elle balaie également les efforts réalisés avec souvent peu de moyens par les équipes pédagogiques pour conduire les enfants vers la réussite.

 

Quel gâchis après tant d’efforts !

Les enfants de ces quartiers en seront les premières victimes.

 

Dans de telles conditions, où est l'ascenseur social promis par l’Éducation Nationale ?

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload