Taxation des CDD : ma question à Madame El Khomri

29/04/2016

 
L’Assemblée nationale examinera à partir du 3 mai le projet de loi visant à instituer de nouvelles protections pour les entreprises et les actifs, dit loi « El KHOMRI ».

 

J’attends d’un tel projet qu’il permette à notre pays d’inverser la courbe du chômage, et je me demande quelles sont ces nouvelles libertés et ces nouvelles protections, hormis le compte personnel d’activité qui, selon moi, constitue une véritable usine à gaz.

 

D’une première version qui présentait des améliorations  susceptibles de rassurer les entreprises sur la création d’emploi en cas de nouvelles opportunités de travail, nous sommes passés à un projet vidé de son contenu qui fait des demandeurs d’emplois les grands oubliés de cette loi.

 

Je ne vois rien dans ce texte qui laisse espérer aux chefs d’entreprises des possibilités plus souples de recrutement.

 

Pire encore, en annonçant la taxation des contrats à durée déterminée, le Premier ministre a instauré un véritable climat de défiance entre les entreprises et le Gouvernement.

 

Il est important que les inquiétudes des jeunes préoccupés par leur avenir soient entendues. Mais la situation que nous connaissons aujourd’hui impose que nous recréions en priorité un lien de confiance et un dialogue permanent entre les employeurs et leurs salariés.

 

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload