Ma réaction suite à la nomination du Gouvernement

11/02/2016

 

Dans un contexte économique toujours aussi difficile, nous aurions pu espérer un Gouvernement resserré, centré sur les principales fonctions de l’État, avec enfin de vrais axes de travail susceptibles de faire redémarrer l’emploi, de redonner espoir aux agriculteurs, de relancer simplement notre économie pour permettre aux français de vivre mieux.

 

Au contraire, à un moment où le Gouvernement continue d’imposer des économies drastiques aux collectivités locales, d’imposer encore davantage les familles et les entreprises, le nombre de ministres passe de 32 à 38. Autant de dépenses supplémentaires au sommet de l’Etat à un an de l’élection présidentielle est purement scandaleux.

 

Alors que nous venons de débattre à l’Assemblée Nationale sur la réforme constitutionnelle, la nomination de ce gouvernement ne fait que confirmer pour moi le sentiment de petits calculs politiciens qui régnait cette semaine dans l’hémicycle entre les partis multicolores de la majorité … « Vote mon projet et tu seras Ministre ! » Une confirmation supplémentaire de l’inutilité de cette réforme constitutionnelle alors que tous nos efforts devraient être concentrés sur la lutte contre le terrorisme.

 

Force est de constater aujourd’hui que tout ceci est en complet décalage avec ce qu’attendent les français de leurs dirigeants politiques.

 

Il nous appartient plus que jamais, élus de la droite et du centre-droit, d’unir nos énergies et de préparer l’alternance à un Président de la République incapable de faire face à ses promesses de campagne et à la crise que connait notre pays.

 

Gilles LURTON

Député d’Ille et Vilaine

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload