Ma question sur la prime de naissance lors de la séance des Questions au Gouvernement du mardi 9 février 2016

09/02/2016

A l’occasion de la séance des questions au Gouvernement ce mardi 9 février 2016, j’ai interrogé Madame Laurence ROSSIGNOL, Secrétaire d’État chargée de la Famille, de l’Enfance, des Personnes Agées, et de l’Autonomie, auprès de la Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, sur le versement de la prime de naissance.

En effet, lors de la discussion parlementaire sur le Projet de Loi de Financement de la Sécurité Sociale pour 2016 en décembre dernier, j’avais demandé que le Gouvernement revienne sur sa décision de ne verser cette prime de 923 euros que trois mois après la naissance et d’accepter ma proposition de verser la prime avant l’arrivée de l’enfant. Il m’avait alors été répondu que cela dépendait d’un décret et non de la loi.

Cette prime, non revalorisée en 2015, permet aux familles, notamment les plus modestes, l’achat des équipements indispensables à l’arrivée d’un nouveau bébé. Depuis cette décision purement financière, la filière puériculture a vu très significativement son activité reculer en 2015.

Alors que les derniers chiffres démographiques de l’INSEE montrent un recul important de la natalité dans notre Pays, j’ai rappelé à Madame la Ministre les conséquences désastreuses de la politique familiale gouvernementale avec une réduction de plus de 300 euros du Quotient familial, une réduction et la modulation en fonction des ressources de la prestation d’accueil jeune enfant et enfin en 2014, la modulation du montant des allocations familiales.

Si Madame la Ministre n’a pas répondu quant à la volonté gouvernementale de revenir sur ce délai des trois mois, elle m’a assuré que tout était aujourd’hui mis en place avec les Caisses d’Allocations Familiales pour identifier au plus tôt les ménages qui en avaient le plus besoin afin de procéder au paiement de cette prime rapidement.

 

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload