Don du sang : il faut préserver le volontariat, l’anonymat et la gratuité.

29/05/2015

Le don du sang en France est basé sur 3 piliers : le volontariat, l’anonymat et la gratuité.
Depuis quelques mois, les textes de loi qui se succèdent me semblent porter de graves atteintes à ces principes que je continue de défendre sans relâche.


Depuis le 31 janvier dernier, l’établissement français du sang (EFS) a cessé la production du plasma SD, un produit sanguin labile, au profit des entreprises pharmaceutiques privées et en particulier d’Octapharma. L’établissement français du sang se trouve donc maintenant en situation de distribuer le plasma SD d’Octapharma qui pourtant ne répond pas aux mêmes principes éthiques que l’EFS. C’est ce qui a été acté dans la loi de financement de la sécurité sociale à l’automne dernier. C’est aussi une faille inquiétante dans le modèle éthique français qui interdit la commercialisation des éléments du corps humain.


Je maintiens, même si la majorité gouvernementale s’en défend, que la loi Macron, en ouvrant le capital du Laboratoire français du fractionnement et des biotechnologies à d’autres acteurs majoritaires que l’État comme la Banque Publique d’Investissement, a ouvert la porte à la privatisation et à la marchandisation des produits issus du corps humain.


Pourtant le principe d’indisponibilité du corps humain est une loi qui a inspiré toutes les lois bioéthiques depuis 1994. Il convient non seulement de le défendre, mais également de le promouvoir à travers le monde.


Le professeur Emmanuel HIRSCH, professeur d’éthique médicale à l’université de Paris sud nous dit : « le don du sang a une grande signification. Il a une valeur symbolique très forte. Le geste du don amène une certaine noblesse, il n’est pas anodin. C’est un acte volontaire, anonyme, gratuit, qui signifie que l’on est présent à l’autre. Une chaîne de solidarité humaine dans laquelle on s’inscrit. »


Comme lui, j’estime qu’entrer dans une logique commerciale au détriment de la gratuité du don ferait perdre une partie de sa signification au geste.

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload