Budget de l’agriculture pour 2015 : j'interroge le Ministre sur la situation des producteurs légumiers

06/11/2014

A l’occasion de la discussion sur le budget de l’agriculture pour 2015 le jeudi 6 novembre 2014, Gilles LURTON a interrogé le Ministre de l’Agriculture sur la concrétisation des mesures annoncées pour permettre aux producteurs de légumes et de fruits de faire face à une crise profonde liée aux conditions climatiques de l’hiver dernier, à des stocks non consommés au début de l’année 2014 qu’il faut maintenant écouler et aussi aux conséquences de l’embargo russe.

 

Cette crise, à l’origine d’un grand nombre de manifestations au mois de septembre, a conduit le Ministre de l’Agriculture à prendre diverses mesures ponctuelles susceptibles de permettre aux agriculteurs de faire face à cette situation (exonération de taxes sur le foncier non bâti pour un an, report des cotisations sociales MSA, etc…).

 

Mais ce sont des mesures durables dont les agriculteurs ont besoin pour garantir la pérennité de leurs exploitations. Aussi, j’ai proposé au Ministre d’envisager un lissage de la fiscalité sur six années pour atténuer les conséquences financières de mauvaises années de production. Dans sa réponse, le Ministre m’a confirmé qu’il allait demander aux services de l’Etat de travailler en ce sens mais qu’il envisageait plutôt une durée de trois ans.

 

Je considère cette durée insuffisante pour être efficace vis-à-vis des exploitations en difficulté et suivrai avec attention les suites qui seront données à cette disposition de la fiscalité des producteurs légumiers.

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload