Communiqué de presse – Reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle dans les villes de Saint-Ma

Le Gouvernement vient de réviser sa décision du 13 mai 2014 et décider de reconnaitre l’état de catastrophe naturelle pour « inondation et chocs mécaniques liés à l’action des vagues des 31 janvier et 2 février 2014 » pour les villes de Saint-Malo et Dinard.

Depuis le 13 mai, je n’ai cessé de demander par question orale et diverses interventions auprès du Premier Ministre et du Ministre de l’Intérieur que cette décision injustifiée puisse être revue afin que les victimes et collectivités puissent bénéficier des indemnisations correspondantes.

Compte tenu des éléments que j’ai défendus, le Ministre de l’Intérieur m’a annoncé le 10 juin, lors d’une séance d’une question d’actualité, qu’il demandait un nouvel examen de la décision de refus de reconnaissance de catastrophe naturelle.

Le Préfet de la Région Bretagne, Préfet d’Ille-et-Vilaine, vient de me confirmer ce matin la parution au journal officiel de la reconnaissance de catastrophe naturelle pour les villes de Saint-Malo et Dinard.

Aujourd’hui, je me félicite que les collectivités et les établissements privés de Dinard et Saint-Malo puissent ainsi voir leurs droits à indemnisation reconnus et obtenir une meilleure réparation des préjudices qu’ils ont subis.


Mes actualités récentes