Conseil Municipal de Saint-Malo : mon opposition à la fermeture de l’école de Quelmer

03/07/2014

Monsieur le Maire,

Vous nous proposez dans cette délibération la fermeture de l’école de Quelmer pour insuffisance d’effectifs.

Jusqu’à présent il revenait au Directeur Académique des Services de l’Education nationale de procéder aux fermetures ou ouvertures de classes dans les écoles maternelles et primaires. Les propositions du Directeur Académique des Services de l’Education nationale sont exprimées aux maires des communes dans un courrier qui leur est en général adressé au mois d’avril pour la rentrée suivante.

Pour ce qui concerne la rentrée de septembre, le Directeur Académique des Services de l’Education nationale nous a signifié ses intentions par courrier le jeudi 3 avril 2014. Si un certain nombre d’affectations ou de retraits de postes y figure pour Saint-Malo, l’école de Quelmer n’est aucunement citée dans ses décisions.

La délibération qui nous est proposée aujourd’hui fait simplement état d’un courrier du Directeur Académique du 14 mai 2014 dans lequel il aborde la question de l’école de Quelmer.

Cette fermeture est donc bien un choix que vous proposez au Conseil municipal de Saint-Malo aujourd’hui et dont nous prenons l’entière responsabilité, le Directeur Académique des Services de l’Education nationale n’ayant, à ce jour et à ma connaissance, pris aucune décision à ce sujet.

Nous comprenons parfaitement Monsieur le Maire qu’une classe de neuf élèves puisse présenter un certain nombre de difficultés de fonctionnement, et ce, même si les parents ont tenu à réaffirmer la qualité de la pédagogie et de l’enseignement dispensés à leurs enfants.

Et si une telle fermeture doit s’avérer nécessaire compte tenu des difficultés que peut présenter un aussi faible effectif, nous pensons qu’elle doit être préparée et annoncée en amont aux parents afin qu’ils aient le temps et toutes les possibilités de choisir un nouvel établissement pour leurs enfants. C’est d’ailleurs aussi pour cela que le Directeur Académique prend soin d’annoncer ses décisions dès le mois de mars précédent la rentrée.

Pour ces raisons, Monsieur le Maire, nous n’accepterons, pour notre part, de voter cette délibération que si elle reporte la décision au mois de septembre 2015 laissant ainsi le temps aux familles qui fréquentent cette école de s’adapter à cette nouvelle situation.

Je vous remercie de m’avoir écouté.

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload