Contre la réforme des rythmes scolaires

06/05/2014

Le Conseil supérieur de l’éducation vient de rejeter le projet de décret du ministre de l’éducation nationale censé assouplir le cadre de la réforme posée par Monsieur Peillon.

Un projet de décret qui va totalement à l’encontre de l’intérêt de l’enfant en rétablissant la journée de 6 heures, journée contre laquelle l’ensemble des chercheurs ferraillent depuis des décennies.

Un projet de décret qui remet d’ailleurs totalement en cause les grands principes de la refondation de l’école posés par Monsieur Peillon, preuve s’il en est du peu d’intérêt porté par le Gouvernement à l’intérêt de l’enfant, preuve s’il en faut aussi de nos interrogations sur le peu de fondements qui animent le Gouvernement.

Un projet de décret qui ne résout pas non plus les problèmes auxquels sont confrontés les communes de France et notamment les plus petites. Le regroupement sur une seule demi-journée des activités périscolaires pose encore plus de difficultés aux communes : difficulté de recrutement des animateurs, utilisation des salles et des équipements sur un même créneau horaire pour l’ensemble des enfants de la commune.

Un projet de décret enfin qui ne change en rien le coût financier qui devra être financé à la charge des communes. J’ai interrogé les maires de ma circonscription. Ils estiment ce coût supplémentaire de 150 à 200 euros par enfant à un moment où, dans le pacte de stabilité, le Gouvernement diminue de 10 milliards d’euros les dotations aux collectivités locales.

La rentrée scolaire du mois de septembre approche et la colère gronde dans nos communes. Les maires de France ressentent cette réforme comme une profonde injustice, comme une inégalité qui se crée entre les communes de petites tailles et les plus importantes, une inégalité entre les enfants des communes rurales et ceux des grandes villes.

Pour toutes ces raisons, je continue mon combat auprès du Gouvernement pour obtenir un moratoire sur l’application de la réforme des rythmes scolaires au mois de septembre 2014.

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload