Ma réaction après le discours de politique générale du nouveau Premier ministre

08/04/2014

Je n’ai pas voté la confiance au nouveau gouvernement conduit par Manuel Valls.

Face aux graves difficultés économiques de notre pays, je partage totalement cet appel à l’unité de nos forces politiques. Mais comment faire confiance à un gouvernement qui en deux ans n’a fait qu’aggraver la situation des Français ? Comment faire confiance à un gouvernement qui n’a eu de cesse de diviser à travers des réformes sociétales qui ont profondément heurtées les Français ?

Aujourd’hui, le Premier ministre nous promet 50 milliards d’économies sans apporter aucune précision sur la trajectoire de nos finances publiques dans les trois ans à venir si ce n’est un prélèvement supplémentaire de 10 milliards d’euros sur les collectivités territoriales. 10 milliards en plus alors que le gouvernement ne cesse d’augmenter leurs charges avec entre autre la réforme des rythmes scolaires sur laquelle le Premier ministre refuse de revenir !

Aucune annonce concrète sur la baisse des charges de nos entreprises qui pourtant sont les seules susceptibles de relancer notre économie. Mais des charges supplémentaires sur les familles à travers la fiscalisation des droits familiaux et la diminution de leur pouvoir d’achat.

Sur la réforme territoriale je demande depuis mon élection une clarification des compétences entre collectivités. Un jour le gouvernement supprime les conseillers territoriaux puis charcute les cantons. Un jour il fusionne les régions et supprime les départements. Quelle est la lisibilité d’une telle politique ? Quelle considération le gouvernement porte-t-il à ses élus locaux et à leur action ?

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload