Ma réaction après le remaniement gouvernemental

03/04/2014

Face à un désaveu profond de la politique gouvernementale exprimé par les français, le Président de la République a choisi de changer de Premier Ministre.

Depuis mon élection à l’Assemblée Nationale en juin 2012, je n’ai cessé de mettre en garde le Gouvernement sur des projets de lois qui n’ont fait qu’aggraver la situation économique de notre pays.

En terme d’emplois tout d’abord, le record de 3 347 700 demandeurs d’emplois a été franchi au mois de mars. Ce résultat est celui d’une accumulation de contraintes et de charges supplémentaires à l’encontre des entreprises. En terme de logements aussi où les deux principaux projets de loi de Madame Duflot n’ont fait que ralentir la volonté des investisseurs de placer leurs capitaux dans la construction de logements qui ne cesse de chuter.

Face à cela, le nouveau Premier Ministre annonce vouloir apaiser la souffrance des français mais il ne nous dit en rien comment il va s’y prendre pour redresser le pays. Quelle va être sa politique en matière fiscale pour redonner du pouvoir d’achat aux ménages et relancer l’activité des entreprises ?
Va-t-il revenir sur la politique pénale de Madame Taubira ? Quels signes va-t-il donner aux collectivités locales pour apaiser leurs inquiétudes sur la réforme des rythmes scolaires ?…

A toutes ces questions, nous n’avons aucune réponse concrète hormis un jeu de chaises musicales.

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload