Ma réaction suite à la parution au Journal Officiel du Décret portant délimitation des cantons dans notre département

21/02/2014

Je salue tout d’abord que les communes d’Epiniac et Baguer-Morvan, adhérentes à la Communauté de Communes du Pays de Dol de Bretagne, soientrattachées au canton de Dol de Bretagne contrairement au projet établi sans aucune concertation avec les élus locaux en fin d’année 2013.

C’est ce que j’ai défendu avec Xavier GUILLIER, Maire d’Epiniac, Joseph ERARD, Maire de Baguer-Morvan et Jean-Luc BOURGEAUX, Conseiller général du Canton de Dol de Bretagne, auprès de Monsieur le Préfet d’Ille-et-Vilaine, que nous avons rencontré le 17 octobre 2013 à Rennes. Je suis également intervenu dans ce sens auprès du Ministre de l’intérieur afin que le « bon sens territorial » puisse être entendu. C’était pour moi et les élus de ce territoire une donnée impérative.

J’ai effectué les mêmes démarches, conjointement avec Joël HAMEL, Maire de La Gouesnière, et je ne comprends pas que cette commune soit, une fois de plus, ballotée d’un canton à un autre sans tenir compte du choix de ses habitants et de ses élus.

Pour ce qui concerne la Ville de Saint-Malo, le Ministère de l’Intérieur n’a pas du tout tenu compte des réalités de la vie des quartiers en coupant par exemple très « technocratiquement » le quartier de Saint-Servan en pleine rue Ville Pépin, pourtant artère commerciale et axe majeur de la vie du quartier.

Enfin, ce charcutage au sein des quartiers de Saint-Malo, dans le Pays de Saint-Malo et plus largement en Ille-et-Vilaine et dans l’ensemble des départements français,m’interroge véritablement sur les objectifs d’un tel redécoupage à un an des élections départementales.

Please reload

Mes actualités récentes
Please reload